Vous n’êtes pas là le 10 juin? Faites une procuration.

Chères élec­tri­ces, chers électeurs,

Dans une semaine aura lieu le pre­mier tour des élec­tions lég­isla­tives ! Si vous ne pou­vez pas vous déplac­er ou être présent-e dans votre com­mune le jour du vote, vous pou­vez établir une procu­ra­tion.

Ren­dez-vous dans le tri­bunal d’instance ou le com­mis­sari­at de police le plus proche de chez vous. La procu­ra­tion est entière­ment gra­tu­ite, et vous n’avez pas besoin de fournir de jus­ti­fi­catif d’absence ou d’empêchement.

Qu’est-ce qu’une procu­ra­tion ?

La procu­ra­tion, c’est pour un électeur absent ou empêché, la pos­si­bil­ité de choisir un autre électeur pour accom­plir à sa place les opéra­tions de vote.

  • L’électeur qui choisit est le man­dant.
  • L’électeur qui vote à sa place est le man­dataire.

Le man­dant et le man­dataire doivent être inscrits dans la même com­mune mais pas néces­saire­ment dans le même bureau de vote.

Com­ment établir une procu­ra­tion ?

Le man­dant (qui ne pour­ra pas aller vot­er) doit se présen­ter per­son­nelle­ment au tri­bunal ou au com­mis­sari­at, muni d’une pièce d’identité.

Le man­dataire doit être inscrit dans la même com­mune que le man­dant. Sa présence n’est pas néces­saire lors de l’établissement de la procu­ra­tion.

Bien qu’il n’y ait pas de délai min­i­mal entre la demande de procu­ra­tion et le jour du vote, les électeurs ont toute­fois intérêt à se présen­ter suff­isam­ment tôt avant le scrutin pour que la procu­ra­tion puisse être achem­inée en mairie.

Un résumé en vidéo: