Visite au rassemblement des ouvriers contre la fermeture de PSA

Je vous propose mon compte rendu de la visite cet après-midi à la mobilisation à l’usine PSA le jour de l’annonce de la fermeture de l’usine. En tant qu’écologiste nous proposons le seul avenir durable à nos yeux: La conversion écologique du site.

Ce compte rendu a été publié sur MonAulnay.com:

Bilan du rassemblement sur le site de PSA

Il y avait beaucoup de monde sur le parking de PSA cet après midi. Beaucoup de télés, quelques chroniqueurs de renoms, des personnalités nationales comme Marie-Georges Buffet ou Philippe Poutou, mais aussi et surtout une foule d’ouvriers venus par car depuis de nombreux sites.

De nombreux représentants syndicaux se sont passés la parole. Les ouvriers sont abasourdis par la brutalité de la décision, même si cela fait plus d’un an que la CGT avait annoncé l’intention de la direction de fermer le site. La direction, et le gouvernement de l’époque, avaient démentis cette décision qui s’est finalement avérée.

Même s’ils comptent se battre bec et ongles contre cette décision, les employés du site semblent avoir compris que des actions irréfléchies ne ferais que précipiter la fermeture du site. PSA a annoncé qu’il n’y aurait plus qu’une seule ligne de production à partir de janvier 2013, mais les syndicats craignent que la décision soit anticipée dès septembre. Les syndicats ont donc bien compris qu’il faudra être imaginatifs pour pouvoir lutter.

Les syndicats dénoncent aussi le communiqué de PSA qui prétend « revitaliser » le site d’Aulnay alors qu’il s’agit d’une fermeture pure et simple.  Ils dénoncent aussi la promesse de 1500 transferts vers l’usine de Poissy qui est déjà en sur-effectif  de 695 personnes avec déjà 1000 intérimaires.

Les ouvriers, n’ont pas eu d’autres moyens que de laisser passer l’été et se sont donnés rendez-vous mardi 11 septembre 2012 pour une assemblée générale qui doit décider de la nature du mouvement. En attendant, ils s’organisent en comités pour préparer les mobilisations à présenter à la rentrée.

NB: La conférence de presse annoncée par le maire a finalement été annulée. Celui-ci est tout de même présent sur de nombreux médias.