Vidéospamé ou la chronique d’une “aggression” par mail

J’ai reçu un spam dont je me fait une joie de vous com­mu­ni­quer:

L’insécurité, les vols, le van­dal­isme, les aggres­sions, la malveil­lance, font aujourd’hui par­tie de notre quo­ti­di­en(L’insécurité, les vols, le van­dal­isme, les aggres­sions, la malveil­lance, font aujourd’hui par­tie de notre quo­ti­di­en”: Cette phrase totale­ment fausse est surtout là pour créer un sen­ti­ment d’insécurité. Elle illus­tre bien le fait que l’insécurité soit décorel­lée de la pré­va­lence des faits et en réal­ité est psy­chologique. En effet il y a des endroits moins sûrs mais pas tou­jours où on le crois, et des endroits que l’on croit très sûrs ne le sont pas du tout.) et sont devenus une préoc­cu­pa­tion majeure de notre société. Afin de vous pré­mu­nir con­tre ces phénomènes et pro­téger vos intérêts, Tartem­pi­on(Le nom de la société a été changé) met à votre dis­po­si­tion son expéri­ence, son savoir faire et ses moyens tech­niques.

Util­isant des moyens de vidéo­sur­veil­lance de haute tech­nolo­gie, Tartem­pi­on se charge de l’installation du matériel (caméras, lecteur-enreg­istreur, écran de sur­veil­lance) en fonc­tion de vos besoins et vous garan­tit un tra­vail de qual­ité.

Un cousinage avec les ordinateurs de vote

Vous remar­quez quoi ?.… Allez, je vous donne la réponse:
Les argu­ments débiles inex­acts sor­tis par les poli­tiques sont en réal­ité issus de la bouche de ces vendeurs d’insécurité. Et encore, ces vendeurs là ont plus de classe que nos respon­s­ables poli­tiques qui n’ont pas hésités à utilis­er le terme absurde de vidéo­pro­tec­tion (comme si les caméras s’interposaient entre un agresseur et sa vic­time!). Et je vous le donne en mille, nous avions vu le même prob­lème lorsque les élus sor­taient des inep­ties issues directe­ment de l’argumentaire des vendeurs d’ordinateurs de vote(Gérard Gau­dron l’ancien maire d’Aulnay-sous-Bois n’avait pas hésité en con­seil munic­i­pal a affirmer que les ordi­na­teurs de vote “sont de sim­ples caiss­es enreg­istreuses sans logi­ciel dedans”.).

“Aggession”

En remar­quant la faute d’orthographe de ce mail sur le mot “aggres­sion”, j’ai effec­tué une recherche pour savoir si cette faute d’orthographe était cour­rante. Je suis tombé sur un film de vidéo­sur­veil­lance pris dans un bus qui est édi­fi­ant. On y remar­que les choses suiv­antes:

  • Les caméras n’ont rien pro­tégés du tout mais les voyageurs auraient pu stop­per l’agression s’ils s’étaient ligués dès le début car ils étaient bien plus nom­breux que les agresseurs. La seule réac­tion a été de fuir indi­vidu­elle­ment. Ici, la meilleure pro­tec­tion aurait été la con­fi­ance des gens entre eux et pour cela il faut tiss­er du lien social par le bas et non sur­veiller par le haut(Je reprends l’expression très juste d’Alain Amé­dro).
  • Même si on vous dit le con­traire, les enreg­istrements des images de caméras de vidéo­sur­veil­lance peu­vent se retrou­ver dif­fusés. Ils pour­ront tôt ou tard se retrou­ver sur le net où l’on voit claire­ment le vis­age des vic­times se faire “vidéo­pro­tégées”. C’est la démon­stra­tion patente d’un des men­songe des VRP de la “vidéo­pro­tec­tion”.

Comme si cela ne suffisait pas

Comme si cela ne suff­i­sait pas le gou­verne­ment veut oblig­er les mairies à installer des caméras de vidéo­sur­veil­lance.
Si vous lisez l’article par le lien ci-dessus, vous com­pren­drez pourquoi ces sys­tèmes de vidéo­sur­veil­lance coû­tent très chers à met­tre en place et à entretenir, mais aus­si pourquoi ils sont inef­fi­caces voire con­tre-pro­duc­tifs.

Qui favorise-t-on une fois de plus ? Les lib­ertés indi­vidu­elles où les intérêts com­mer­ci­aux de quelques-un ?