Témoignage: Difficultés pour contester les ordinateurs de vote à Aulnay

Article publié sur MonAulnay.com.

Tous les aulnaysiens ont voté aujourd’hui sur des machines à voter (ordinateurs de vote), comme plus de un million de français.

Suite aux demandes de moratoire sur le vote électronique fait par la totalité des partis (sauf l’UMP) et de la pétition sur http://ordinateurs-de-vote.org/ j’ai voulu contester la légalité du vote sur le procès-verbal de mon bureau de vote:

En effet beaucoup de gens pensent que:

– Rien ne garantit que son vote sera enregistré tel que l’on souhaite et personne ne peut faire la vérification (contrairement à l’urne transparente).
– Le code source de l’urne électronique est gardé secret pour raison d’avantage concurrentiel. Comment peut-on garantir la conformité de ce logiciel? De plus ce logiciel n’a pas été examiné par une autorité indépendante.
– Des possibilités et des constatations de fraude ont été relevées pour ces machines (en Italie la moitié des votes blancs étaient transformés en votes Berlusconi).
– Il est prévu dans le code électoral un isoloir pour 300 électeurs, or dans notre bureau de vote il n’y avait qu’une machine à voter pour presque 1000 électeurs. Cela a entraîné selon moi des ralentissements importants (j’ai attendu une heure vers 11h du matin). Il faut reconnaître que la participation était la cause principale des embouteillages.

J’ai donc voulu ajouter cela au procès-verbal de mon bureau de vote. Or, malgré les appels au bureau municipal des élections qui confirmaient que j’avais ce droit en tant que simple électeur, cette requête m’a été (cordialement) refusée.

Je suis revenu 3 heures après avec le code électoral qui me confirmait ce droit mais le vice-président a refusé mes remarques au prétexte que le président était absent.

J’ai donc dû faire une visite au bureau des élections (qui heureusement était à coté de mon bureau de vote) pour qu’ils me confirment que le vice-président ne pouvait pas m’interdire d’ajout au procès-verbal. C’est donc au troisième essai que j’ai enfin pu porter les remarques que je souhaitais (principalement issues du site http://www.betapolitique.fr/spip.php?article0555).

Enfin il a fallu que je sois présent au « dépouillement » pour que les annexes que j’avais porté au procès-verbal soient signées. Sans ma présence, celles-ci ne l’auraient pas été et ces pièces auraient été invalidées.

Pourquoi une telle frilosité voire cette obstruction? Sans doute principalement par ignorance et volonté de ne pas faire de vague. Mais il faut rappeler que le seul parti qui ne demande pas de moratoire est dirigé par le candidat ex-ministre d’état, de l’intérieur etc… qui certifie justement ces ordinateurs de vote.

Dernière remarque cocasse: Les machines à voter empêcheraient soit-disant toute fraude. Or, dans mon bureau de vote il y a eu 814 votants et seulement 810 personnes signant le registre. Il y a donc au moins 4 personnes qui ont voté deux fois.

Hervé Suaudeau