Solidaire avec le blackout contre les lois liberticides

Je suis solidaire avec le black-out organisé aujourd’hui contre les lois liberticides américaines… mais aussi celles qui nous concernent directement.

Nombres de sites (et pas des moindres, comme Wikipedia anglophone) ont tout simplement baissé le rideau pour la journée pour protester contre les lois:

Je reprends la liste de Korben des lois liberticides qui veulent censurer notre internet  :

  • HADOPI qui explore toutes les pistes… Aussi bien celle du mouchard sur nos ordinateurs, que celle du filtrage des sites ou encore de l’analyse de packets.
  • LOPPSI qui permet de mettre dans une liste noire n’importe quel site sans intervention d’un juge. Aucun organisme ne peut contrôler cette liste, ce qui empêche les réclamations.
  • ARJEL qui permet déjà le blocage de certains sites.
  • SOPA et PIPA aux États-Unis, qui violent les principes de liberté d’expression et qui coupent les jambes de l’innovation. Ce qui est marrant avec SOPA, c’est que si ça passe, ça nous affectera tous puisque nous utilisons beaucoup de services basés aux États-Unis (hébergement, noms de domaine, DNS…etc). C’est pourquoi cette lutte contre SOPA est importante.
  • ACTA qui fait la part belle aux brevets et nous posera beaucoup de problèmes dans des domaines aussi variés que la liberté d’expression, la santé ou l’innovation
  • IPRED et un nouveau projet de filtrage européen qui sont des équivalences de SOPA et PIPA.

Si je suis élu député, je m’efforcerais, comme Eva Joly l’a promis pour Hadopi, d’abroger toutes les lois françaises qui menacent directement nos libertés. Nous ne devons pas sacrifier ce qui fait l’essence de notre démocratie pour protéger quelques lobbies.

NB: Ce site a aussi été mis en « blackout » durant la journée du 18 janvier.