Solidaire avec le blackout contre les lois liberticides

Je suis sol­idaire avec le black-out organ­isé aujourd’hui con­tre les lois lib­er­ti­cides améri­caines… mais aus­si celles qui nous con­cer­nent directe­ment.

Nom­bres de sites (et pas des moin­dres, comme Wikipedia anglo­phone) ont tout sim­ple­ment bais­sé le rideau pour la journée pour pro­test­er con­tre les lois:

Je reprends la liste de Kor­ben des lois lib­er­ti­cides qui veu­lent cen­sur­er notre inter­net  :

  • HADOPI qui explore toutes les pistes… Aus­si bien celle du mouchard sur nos ordi­na­teurs, que celle du fil­trage des sites ou encore de l’analyse de pack­ets.
  • LOPPSI qui per­met de met­tre dans une liste noire n’importe quel site sans inter­ven­tion d’un juge. Aucun organ­isme ne peut con­trôler cette liste, ce qui empêche les récla­ma­tions.
  • ARJEL qui per­met déjà le blocage de cer­tains sites.
  • SOPA et PIPA aux États-Unis, qui vio­lent les principes de lib­erté d’expression et qui coupent les jambes de l’innovation. Ce qui est mar­rant avec SOPA, c’est que si ça passe, ça nous affectera tous puisque nous util­isons beau­coup de ser­vices basés aux États-Unis (héberge­ment, noms de domaine, DNS…etc). C’est pourquoi cette lutte con­tre SOPA est impor­tante.
  • ACTA qui fait la part belle aux brevets et nous posera beau­coup de prob­lèmes dans des domaines aus­si var­iés que la lib­erté d’expression, la san­té ou l’innovation
  • IPRED et un nou­veau pro­jet de fil­trage européen qui sont des équiv­a­lences de SOPA et PIPA.

Si je suis élu député, je m’efforcerais, comme Eva Joly l’a promis pour Hadopi, d’abroger toutes les lois français­es qui men­a­cent directe­ment nos lib­ertés. Nous ne devons pas sac­ri­fi­er ce qui fait l’essence de notre démoc­ra­tie pour pro­téger quelques lob­bies.

NB: Ce site a aus­si été mis en “black­out” durant la journée du 18 jan­vi­er.