Scandale sanitaire la maternelle du Bourg: Les parents doivent être entendus!

Les murs de l’école sont imprégnés de moi­sis­sures pou­vant pos­er des prob­lèmes res­pi­ra­toires et des aler­gies

J’ai été reçu ce matin par l’adjointe au pat­ri­moine bâti de la ville d’Aulnay-sous-Bois qui a bien voulu me recevoir. Je lui ai exposé le scan­dale san­i­taire de l’école du Bourg mater­nelle pour lequel les par­ents aler­tent le maire depuis un an: Struc­ture pour­rie jusqu’à l’os, l’école est tout sim­ple­ment insalu­bre et dan­gereuse pour l’accueil du pub­lic et a for­tiori des enfants.

Je lui ai rap­pelé les reven­di­ca­tions de la FCPE:

  • Le chan­ge­ment de ces pré­fa­bri­qués hors d’âge lors des vacances de Noël.
  • Une exper­tise médi­cale sur les risques encou­rus d’infections res­pi­ra­toires et aller­gies liées aux moi­sis­sures, humi­dité et froid.
  • Une ins­pec­tion de la com­mis­sion pré­fec­to­rale de sécu­rité car les bâti­ments ne peu­vent mani­fes­te­ment plus accueil­lir de pub­lic.
  • Une trans­pa­rence sur les actions menées.

Je lui ai surtout rap­pelé que les représen­tants de par­ents d’élèves préfèrent une fer­me­ture admin­is­tra­tive de l’école plutôt qu’un drame qui ne tardera pas d’arriver si l’inactivité de la munic­i­pal­ité per­siste. Le maire, qui avait refusé une inspec­tion de la com­mis­sion de sécu­rité et qui cam­pait encore ce matin sur ses posi­tions (“il n’y a pas de dan­ger”), sem­blait bien plus préoc­cupé dans le fait que les par­ents aient pris des pho­tos, dis­tribuent des tracts devant l’école et aient saisi les médias plutôt que de résoudre enfin ce prob­lème san­i­taire. Vous imag­inez la colère des par­ents face a de telles réac­tions.

Pour­tant, des solu­tions exis­tent: Il y a des class­es disponibles dans les écoles aux alen­tours, mais surtout il y a une école entière­ment vide à Aulnay-sous-Bois qui pour­rait très bien accueil­lir par bus les enfants “exilés san­i­taires” de l’école du Bourg le temps du change­ment des pré­fab­riqués (un mois de travaux au plus).

Vous pou­vez retrou­ver le dernier com­mu­niqué des par­ents FCPE ici.

une école entière­ment vide au Nord de la ville (Bougainville) qui pour­rait très bien accueil­lir les élèves par bus le temps des travaux.