Protéger les emplois industriels à Aulnay-sous-Bois, c'est possible !

Protéger les emplois industriels à Aulnay-sous-Bois, c’est possible !

Voici le com­mu­niqué de presse de la séna­trice écol­o­giste de Seine-Saint-Denis Aline Archim­baud qui abor­de claire­ment la ques­tion de la recon­ver­sion écologique que nous pro­posons avec elle depuis de nom­breux mois.

Pro­téger les emplois indus­triels à Aulnay-sous-Bois, c’est pos­si­ble !

L’annonce ce matin de la fer­me­ture du site PSA d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, sig­ni­fie que 8000 per­son­nes sup­plé­men­taires, dans le départe­ment le plus pau­vre de France, vont se retrou­ver en sit­u­a­tion de grande pré­car­ité. Séna­trice de Seine-Saint-Denis, Aline Archim­baud est mobil­isée depuis plusieurs mois sur le dossier. Red­outant cette nou­velle, elle avait ren­con­tré à ce sujet le 18 juin Arnaud Mon­te­bourg, Min­istre du Redresse­ment pro­duc­tif.

« Il est hors de ques­tion de se résign­er à ce que le site d’Aulnay-sous-Bois ferme. Ce qui implique de con­stru­ire une solu­tion nou­velle. Pour cela, il faut dépass­er la seule vision compt­able et court-ter­miste. Il y a des coûts soci­aux à pren­dre en compte. »

Elle estime qu’il faut met­tre en place sur le site une recon­ver­sion urgente, pour préserv­er l’appareil économique, indus­triel, et donc les emplois. Pour cela, il est indis­pens­able d’évoluer vers un pro­duit du 21e siè­cle : lut­ter con­tre l’obsolescence pro­gram­mée pour des véhicules plus robustes et solides, des véhicules sobres, de petite taille, à encom­bre­ment min­i­mal (réduc­tion des embouteil­lages et des dif­fi­cultés de sta­tion­nement), à coût d’achat et d’usage moins élevé.

« La crise n’a pas été anticipée par les con­struc­teurs. Les salariés de cette indus­trie, men­acés par dizaines de mil­liers, ne doivent pas être vic­times de cette myopie, comme le furent par le passé ceux de la sidérurgie. »

Con­va­in­cue qu’une issue pos­i­tive est pos­si­ble, Aline Archim­baud demande aux pou­voirs publics d’organiser à nou­veau et au plus vite une table ronde avec les représen­tants du per­son­nel, les syn­di­cats et les élus locaux, tous réso­lus à trou­ver une solu­tion pour main­tenir les emplois à Aulnay-sous-Bois !

Aline Archim­baud, Séna­trice de la Seine-Saint-Denis