Plusieurs hectares sauvés de l’imperméabilisation définitive à Aulnay-sous-Bois [MAJ]

Il y a des jours où il ne faut pas boud­er sa sat­is­fac­tion: Avec l’aide déter­mi­nante des élus écol­o­gistes, je suis en effet con­tent d’avoir sauvé plusieurs hectares promis à l’imperméabilisation à Aulnay-sous-Bois. Pour un écol­o­giste, la lutte con­tre l’imperméabilisation des sols n’est pas une petite affaire mais con­stitue un com­bat cen­tral dans la préser­va­tion de la bio­di­ver­sité.
Donc, hier soir, les élus Aulnay-Ecolo­gie ont fait vot­er à l’unanimité du con­seil munic­i­pal, un amende­ment revenant par­tielle­ment en arrière sur le règle­ment d’urbanisme (PLU) prévoy­ant plusieurs hectares d’imperméabilisation des sols.

Petit his­torique:

  • le 17 févri­er 2012, j’écris à la com­mis­saire enquêtrice de l’enquête publique con­cer­nant le PLU en lui sig­nalant le recul inutile et très grave des espaces en pleine terre prévu dans le règle­ment (lire le cour­ri­er ici).
  • Le 8 mars 2012, elle reprend mes remar­ques (seules remar­ques repris­es MAJ du 29/03 à 0h30: J’apprends à l’instant que l’association Aulnay-Envi­ron­nement a aus­si fait un cour­ri­er à pro­pos de la réduc­tion des espaces verts, je n’avais pas vu men­tion de ce cour­ri­er dans le rap­port de la com­mis­saire) et les adresse comme recom­man­da­tions à la munic­i­pal­ité pour le vote du PLU (lire le rap­port de con­clu­sion).
  • La munic­i­pal­ité ne juge pas utile de repren­dre ces recom­man­da­tions dans le pro­jet qu’elle soumet au con­seil munic­i­pal.
  • Le 22 mars 2012, les élus écol­o­gistes font tout de même inté­gr­er ces recom­man­da­tions par le vote d’un amende­ment.

Tout est expliqué dans le com­mu­niqué de presse ci-dessous: