Nous appelons à mettre fin au sarkozysme

Depuis trois jours nous dis­tribuons un tract qui appelle à met­tre fin au sarkozysme. Même si nous sommes en forte con­tra­dic­tion avec François Hol­lande sur de nom­breux sujets, nous prenons nos respon­s­abil­ités et nous ne nous trompons pas de camps. Le Sarkozysme représente toutes les valeurs con­tre lesquelles nous nous élevons, par­fois même locale­ment et qui plonge le pays vers une pro­fonde perte des valeurs répub­li­caines:

  • per­pé­tuelle agi­ta­tion et coups poli­tiques
  • men­songe per­ma­nent comme règle de fonc­tion­nement
  • auto­ri­ta­risme avec les faibles et sou­mis­sion aux forts
  • mon­ter les citoyens les uns con­tre les autres
Le 10 et 17 juin, nous pour­rons élire des députés pour le nou­veau gou­verne­ment. Il fau­dra des députés pour opér­er le change­ment que nous souhaitons vers une société plus écologique, plus sol­idaire et plus citoyenne. Les députés écol­o­gistes sont le meilleur atout pour assur­er cette mis­sion.

Dès le 23 avril, nous avons émis le com­mu­niqué de presse suiv­ant et qui repre­nait le mêmes ter­mes:

Aulnay-sous-Bois, le 23 avril 2012
Hervé SUAUDEAU et Anne-Marie VACHON appel­lent à met­tre fin au Sarkozysme
En pre­mier lieu, Hervé SUAUDEAU et Anne-Marie VACHON tien­nent à remerci­er chaleureuse­ment toutes celles et tous ceux qui ont fait le choix de l’Écologie lors de cette élec­tion prési­den­tielle en choi­sis­sant EVA JOLY.
Pour le sec­ond tour de la prési­den­tielle, le can­di­dat écol­o­giste et sa rem­plaçante sou­ti­en­nent la can­di­da­ture de François HOLLANDE. En effet, ils souhait­ent forte­ment met­tre fin au pou­voir de l’UMP et de Nico­las Sarkozy, can­di­dat

  • en per­pétuelle agi­ta­tion et en coup poli­tique
  • qui a établi le men­songe per­ma­nent comme règle de fonc­tion­nement
  • qui a procédé par autori­tarisme avec les faibles et soumis­sion aux forts 
  • qui a surtout mon­té les citoyens les uns con­tre les autres

Hervé SUAUDEAU pré­cise « La vérité, c’est que nous devons nous oppos­er à un homme qui était prêt à ven­dre le nucléaire français à Kad­hafi, qui a traqué des enfants jusque dans les écoles parce que sans-papi­er, qui a piét­iné le Grenelle de l’environnement, qui a trompé les ouvri­ers, qui a saccagé le sys­tème de san­té, qui a affaib­li l’éducation don­née à nos enfants et qui a cassé sys­té­ma­tique­ment le ser­vice pub­lic, en brisant le con­trat social issu de la Résis­tance.
Le Sarkozysme se heurte aux valeurs de l’Écologie et il est très clair que nous devons y met­tre fin!
Les écol­o­gistes fer­ont tout pour qu’une nou­velle majorité rem­porte cette élec­tion mais aus­si tout pour empêch­er cette future majorité de retomber dans les ornières du passé, mélange de con­formisme, de renon­ce­ment et d’absence de volon­té qui ont causé tant de décep­tion.
Face à la vio­lence de la crise sociale, à la dom­i­na­tion sans partage de l’argent, à l’épuisement des ressources naturelles, face à la crise énergé­tique, à la sur­con­som­ma­tion et à l’impasse du culte de la crois­sance, l’écologie est l’espoir de notre temps, l’espoir véri­ta­ble, celui d’un change­ment de société pour met­tre un terme au saccage de la planète et à l’exploitation des êtres humains, pour vivre mieux dans une société de partage et de jus­tice.
Il nous faut don­ner ensem­ble du sens au change­ment en faisant ren­tr­er l’écologie dans les poli­tiques publiques. »
En résumé le can­di­dat écol­o­giste et sa rem­plaçante appel­lent à chang­er de prési­dent en votant François HOLLANDE et de chang­er de député en votant Hervé SUAUDEAU et Anne-Marie VACHON.
Alain AMEDRO (vice prési­dent du Con­seil Région­al d’IDF et con­seiller munic­i­pal d’Aulnay-sous-Bois), Philippe GAUTHIER et Patrick SOLLIER (adjoints de Bondy), Alain TERRES des Pavil­lons-sous-Bois et François SIEBECKE (con­seiller munic­i­pal d’Aulnay-sous-Bois) sou­ti­en­nent aus­si cet appel.