Se nourrir, se soigner, respirer… mieux

Boire et se nourrir sont des besoins élémentaires. Certes, nous ne connaissons pas les pénuries et privations de certaines régions du globe. Chez nous, c’est le gaspillage, la nourriture industrielle génératrice d’obésité, les pesticides à l’origine de cancers… Notre environnement, c’est notre santé ! Nous défendons un plan de développement des filières agricoles bio et de proximité, telles les AMAP. Face aux lobbies industriels qui ont nourri les scandales du Médiator ou de l’amiante, il faut reconnaître au citoyen un véritable droit d’alerte.

Depuis le début de l’année, la Seine-Saint-Denis comme tous les départements d’Île-de-France vit un jour sur deux en pic de pollution atmosphérique. La pollution de l’air touche les plus fragiles (enfants et personnes âgées) et provoque une recrudescence des maladies respiratoires comme l’asthme. Il faut prendre des mesures de protection de la population : repenser le trafic routier (générateur de bruit nocif lui aussi), développer les transports en commun de qualité, inciter aux déplacements non polluants.

Le service public hospitalier doit pouvoir assurer un égal accès à des soins de qualité. Il faut rompre avec la notion d’ « hôpital-entreprise », maintenir le personnel soignant en nombre suffisant et ne pas devoir se battre pour préserver des services essentiels comme les services de cardiologie à Robert Ballanger ou de pédiatrie et radiologie à Jean Verdier

Vous pouvez télécharger notre programme complet en cliquant sur l’image ci-dessous.
Lien vers tract 6 pages

Poster une réponse