Non à la privatisation de l’accueil périscolaire d’Aulnay-sous-Bois

Voici un communiqué d’il y a 48h à propos de l' »externalisation » d’emplois de la ville d’Aulnay-sous-Bois à l’heure où les employés employés de ménage, déjà externalisés, luttent pour des conditions décentes  de travail et de vie:

Communiqué des élus Verts, Aulnay-Ecologie et de Hervé Suaudeau, candidat à la législative dans la 10e circonscription de Seine-Saint-Denis.

Aulnay-sous-Bois le 31 janvier 2012,

Non à la privatisation de l’accueil périscolaire

Courrier adressé à l'ensemble des directeurs de la ville

La municipalité a décidé d’externaliser les agents d’accueil de la cantine et de l’étude des écoles primaires et maternelles pour la rentrée scolaire 2012. Cette opération qui correspond à une véritable privatisation de l’accueil périscolaire est confirmée dans un courrier adressé à l’ensemble des directeurs de la ville. Ce courrier confirme que la décision est définitive. Or cette mesure, qui est en cours d’appel d’offres depuis le 11 janvier (voir pièces jointes 2 et 3) mais qui n’est pas passée au conseil municipal, a été prise unilatéralement sans concertation avec les personnels.

Les élus écologistes et Hervé Suaudeau protestent vivement contre ce nouveau démantèlement du service public, opéré par une municipalité qui se prétend pourtant de gauche. Cette privatisation de centaines de personnels arrive dans un contexte de gestion libérale du gouvernement de Nicolas Sarkozy qui a permis l’arrivée, en ce moment même dans nos écoles, de professeurs recrutés à Pôle Emploi avec des CDD de quelques semaines.

En prétextant “une grande sécurisation des contrats et des statuts des animateurs”, la municipalité, qui remet en cause le marché des prestations d’animations, risque de fragiliser ce personnel dont les contrats sont souvent déjà précaires. Nous ne voulons pas à nouveau prendre le risque d’un dumping social comme pour les employés de ménage TFN dans les écoles qui manifestent depuis deux mois.

Au lieu de privatiser l’accueil périscolaire au profit du prestataire qui gère déjà les centres de loisirs, n’aurait-il pas mieux fallu tout municipaliser?

Dans notre commune, les personnels et les usagers souffrent déjà de la gestion autoritaire et libérale. Nous appelons les élus communistes de la majorité à ne pas se taire une fois de plus.

Les élus Verts, Aulnay-Ecologie
et Hervé Suaudeau

PJ1: Courrier de Mme Nicole Siino daté du 23 janvier 2011 à l’ensemble des directeurs des écoles d’Aulnay-sous-Bois (lien ici).
PJ2 et 3: Dossiers de consultation du marché en procédure adapté en appel d’offre du 11 janvier au 21 février 2012 (Marché global relatif à l’organisation de l’accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) et des activités périscolaires) (lien ici)