Le sourire de Salah Hamouri

En cette soirée de libération de Salah Hamouri je ne veux que retenir le sourire de ce jeune franco-palestinien de 26 ans qui a passé 7 ans en prison pour rien.

Salah a été n’a pas reçu l’aide que d’autres prisonnier ont reçus du gouvernent ou des médias français dans des conditions identiques. C’est à déplorer fortement mais heureusement que d’autres personnes ont pris la relève.

Merci donc au comité de soutien, présidé par Hind Khoury et Stéphane Hessel, aux 160 personnalités du comité de parrainage, aux associations qui ont soutenu Salah notamment l’Association France-Palestine Solidarité ou l’Union juive française pour la paix et a tous les inconnus qui se sont mobilisés pour que cette libération soit effective.