Le premier mai du vrai changement

Le premier mai du vrai changement

Manifestation du 1er mai 2012 à Paris, Photo Bastien François

Ma remplaçante Anne-Marie Vachon avec Pierre Stoeber candidat dans la 9e circonscription de Seinte-Saint-Denis

Nous étions bien évidement au rendez-vous de la manifestation de la fête du Travail (ou plutôt devrait-on dire de la journée internationale des travailleurs).

A noter, un moment de ferveur et d’acclamation de la foule au passage des salariés de l’usine PSA d’Aulnay qui se battent contre la fermeture de leur outil de travail. Je souhaite tout faire pour que les 3000 emplois puissent être sauvegardés par la reconversion écologique du site, seul avenir durable que nous pouvons proposer aux salariés. D’autres exemples de reconversion écologique ont montré que la solution était possible et surtout pérenne!

Employés de l'usine de PSA d'Aulnay à la manifestation

Voici le mot d’ordre des écologistes pour cette manifestation

RÉUSSIR LE 1ER MAI DU CHANGEMENT
Alors que l’UMP et le Front National essaie de récupérer le 1er Mai, nous voulons en faire la fête du rassemblement pour le changement. Ils défendent la haine et l’exclusion, nous revendiquons la liberté et la solidarité.
LE “VRAI TRAVAIL” C’EST “CHÔMER PLUS ET GAGNER MOINS”
Le bilan de Nicolas Sarkozy, c’est plus de chômeurs et moins de revenus pour les plus démunis. La droite transforme les victimes en coupables. Elle ne lutte pas contre le chômage, elle lutte contre les chômeurs.
L’AUSTÉRITÉ N’EST PAS UNE FATALITÉ
Partout en Europe les crises sévissent. Face à cette situation, soit nous nous laisserons imposer l’austérité, soit la France et l’Europe décideront de prendre le chemin de la solidarité et de la transition écologique de l’économie.
RASSEMBLÉS LE 6 MAI DANS LES URNES
Les écologistes sont mobilisés pour en finir avec la politique de la droite. On ne doit pas seulement changer de président, mais donner un nouveau départ à notre pays. Nous avons voté pour Eva Joly le 22 Avril. Pas une voix écologiste ne doit manquer à François Hollande le 6 Mai.