Le Parisien: Caméras — la ville d’Aulnay doit répondre au blogueur

logoParisien-292x75Voici un arti­cle paru dans le Parisien du 5 novem­bre 2015:

Caméras : la ville d’Aulnay doit répondre au blogueur

Gwe­naelle Bour­don | 04 Nov. 2015, 13h28 | MAJ : 04 Nov. 2015, 13h28

Hervé Suaudeau savoure sa petite vic­toire. Le blogueur et mil­i­tant écol­o­giste attend de la mairie d’Aulnay qu’elle se plie au juge­ment du tri­bunal admin­is­tratif de Mon­treuil. La juri­dic­tion a don­né un mois à la munic­i­pal­ité pour trans­met­tre à cet habi­tant, con­tribu­teur au site MonAulnay.com, des doc­u­ments étab­lis­sant le coût d’un audit sur la vidéo­sur­veil­lance, ain­si que les frais de pose et de main­te­nance de caméras au sein de la ville.

Hervé Suaudeau avait adressé une demande à la mairie par let­tre recom­mandée en avril 2014. « J’étais en con­tact avec des jour­nal­istes de l’émission Cash Inves­ti­ga­tion [NDLR : de France 2]. » N’ayant reçu aucune réponse, il avait ensuite saisi la Cada (Com­mis­sion d’accès aux doc­u­ments admin­is­trat­ifs), qui jugeait que les doc­u­ments demandés étaient com­mu­ni­ca­bles. Tou­jours sans réponse de la ville, Hervé Suaudeau avait saisi le tri­bunal admin­is­tratif en novem­bre 2014. En févri­er dernier, il a finale­ment reçu « une par­tie des doc­u­ments ». « Mais il man­quait des pré­ci­sions sur le coût de la main­te­nance des caméras, et de l’audit », explique-t-il. Or, ce mil­i­tant « anti-sur­veil­lance de masse » cherche à établir le coût exact d’un tel dis­posi­tif dit de « vidéo­pro­tec­tion ». Du côté de la mairie, on affirme avoir tou­jours été « de bonne volon­té », mais avoir des dif­fi­cultés à fournir les pièces demandées. Et l’on botte en touche, en jugeant curieux « que la demande ait été for­mulée au lende­main de l’élection de Bruno Beschiz­za [NDLR : le maire Les Répub­li­cains a été élu en mars 2014], alors que le rap­port issu de l’audit sur la vidéo­sur­veil­lance fait suite à une délibéra­tion présen­tée le 7 avril 2011 », sous l’ancien maire PS Gérard Ségu­ra.