La surveillance du web adoptée avec HADOPI

Article paru aussi sur MonAulnay.com.

Hadopi adopté contre l’avis de la blogosphère

Le projet de loi Création et Internet (dite la loi HADOPI) vient d’être adopté à l’assemblée nationale à la majorité avec 296 votes pour et 233 contre (28 abstentions). Comme la plupart des acteurs de la blogosphère MonAulnay.com s’était clairement prononcé contre cette loi et avait participé au « black out du net » (à vrai dire je ne connais pas d’acteur influent de la blogoshère qui se soit prononcé pour le texte).

Une conviction profonde ou un comportement godillot?

Aulnay-sous-Bois ne fait pas exception à cette unanimité publique. Ainsi toutes les personnalités qui se sont positionnées à propos de ce texte, se sont prononcé contre, y compris à droite. Or, notre député Gérard Gaudron, celui qui avait le plus de pouvoir sur ce dossier, sans s’être visiblement prononcé auparavant sur cette question, a voté pour. Pourtant, à ma connaissance, il n’a jamais pris part à aucun débat concernant ce sujet et pour mon cas, n’a pas répondu au courrier que je lui avais envoyé concernant ce projet de loi.

Pour critiquer ces comportements difficilement compréhensibles le site deputesgodillots.info répertorie avec humour les élus qui exécutent sans discuter les consignes de vote de leur parti. Ainsi ce site définit le godillot comme « un représentant élu du peuple qui va se présenter aux débats en séance parlementaire mais ne va participer que de façon mineure dans le seul objectif de voir voter par le législatif exactement ce que l’exécutif souhaite, au mépris de la séparation des pouvoirs établie par la Constitution. ». Pour information et à l’heure actuelle, M. Gaudron n’est pas référencé par deputesgodillots.info.

Hadopi: la surveillance généralisée du web

Pour rappel, un des problèmes de la loi Hadopi est qu’il instaure des mesures d’exceptions habituellement utilisées pour la lutte anti-terroriste afin de lutter notamment contre le partage de musique. Vous pouvez avoir plus d’information sur ce point en revoyant le film sur la note suivante.

Hadopi est déjà dépassée techniquement

Bien que votée, la future loi qui instaure une surveillance généralisée du web, peut déjà être contournée par différentes solutions techniques. Les petits malins désirant échanger sans surveillance des œuvres utiliseront certainement des réseaux d’échanges cryptés (tels que TOR) ou feront du téléchargement gratuit directement depuis les plates-formes de streaming légales (par exemple avec le logiciel Freezer).

Ces contournements techniques prouvent que les reculs des libertés individuelles sur Internet imposés par la nouvelle législation ne seront même pas efficace.

Hervé Suaudeau

NB: L’affiche « Christine is watching you » a été créé par Geoffrey Dorne pour le site jaffiche.fr