L’article que vous ne lirez jamais sur Oxygène

L’article que vous ne lirez jamais sur Oxygène

Un rude débat

Il y a quelques semaines, sur le blog MonAulnay.com, je m’étais per­mis de cri­ti­quer vive­ment la rédac­tion d’Oxygène, l’hebdomadaire de com­mu­ni­ca­tion de la munic­i­pal­ité. L’objet de la cri­tique, que vous pou­vez lire en entier ici, était un arti­cle favor­able aux agro­car­bu­rants.

Des jour­nal­istes beaux joueurs…

La rédac­tion d’Oxygène, bien qu’étant vive­ment prise à par­tie, a fait preuve d’un bel esprit d’ouverture en choi­sis­sant d’ouvrir directe­ment la dis­cus­sion au sein même de ses colonnes en y inté­grant une par­tie de mon texte dans le numéro 58.

… mais des respon­s­ables craig­nant la con­tra­dic­tion

Mal­heureuse­ment cela était sans compter sans la relec­ture des élus dont le directeur de la pub­li­ca­tion Gérard Ségu­ra, dont cer­tains auraient – à ce que j’ai cru com­pren­dre — obtenu le retrait de ce texte abom­inable­ment gênant.

Pour quelle rai­son ce texte a-t-il été caviardé ?

  • La munic­i­pal­ité, qui perçoit les deux tiers de sa taxe pro­fes­sion­nelle de PSA, serait-elle gênée par un dis­cours qui con­trari­erait les lob­bies auto­mo­biles ?
  • Est-ce plutôt un prob­lème avec mon nom qui serait désor­mais inter­dit d’Oxygène pour car au risque de fâch­er, je n’hésite pas à dire ce que je pense ?

Bra­vo à ceux qui ont accep­té la con­tra­dic­tion, mais pas à ceux qui la refusent une fois de plus et mon­trent les lacunes de leurs con­vic­tions démoc­ra­tiques.

NB: Je pré­cise, afin que per­son­ne n’ait d’ennuis, que ce n’est pas la rédac­tion d’Oxygène ni un élu qui m’a fourni cet arti­cle.