J’appelle à un changement exemplaire à la hauteur des enjeux

Les écol­o­gistes locaux, et moi-même, tenons à remerci­er chaleureuse­ment tous ceux qui ont par­ticipé au change­ment de Prési­dent de la République.

Ce change­ment met fin à cinq ans de destruc­tion du con­trat social issu de la Résis­tance. En cela le départ de Nico­las Sarkozy est une indis­cutable vic­toire.

Les résul­tats rel­a­tive­ment ser­rés, démon­trent qu’aucune voix ne devait man­quer et à ce titre avec mes amis écol­o­gistes j’ai pris toutes mes respon­s­abil­ités en appelant à bat­tre Nico­las Sarkozy dès le soir du 22 avril. Mais, nous l’avons déjà con­staté, par­fois même locale­ment, une majorité sans parte­naires exigeants peut per­dre son pro­pre cap.

C’est pourquoi les écol­o­gistes souhait­ent, comme ils l’ont prou­vé locale­ment, être ceux qui por­tent l’éthique et le respect des valeurs pour lesquelles ils se sont engagés.

Ain­si, il faut que soient élus des députés qui rap­pel­lent les devoirs d’exemplarité, de laïc­ité, de jus­tice sociale, de respect humain et de prise en compte des enjeux envi­ron­nemen­taux. C’est la mis­sion que je souhaite incar­n­er à l’Assemblée Nationale.

Met­tons l’avenir de nos enfants, la sauve­g­arde de la bio­di­ver­sité, la lutte con­tre le dérè­gle­ment cli­ma­tique, la réduc­tion des iné­gal­ités et la sor­tie du nucléaire au cœur du change­ment. Por­tons ensem­ble l’écologie au cœur de l’Assemblée Nationale!

Ce com­mu­niqué a été pub­lié sur les blogs AulnayAs­so­ci­a­tions, AulnayLi­bre! et MonAulnay.com.