Face à la mobilisation, le train radioactif renonce à traverser l’Île-de-France.  Grande conférence-débat ce soir à Aulnay-sous-Bois

Face à la mobilisation, le train radioactif renonce à traverser l’Île-de-France. Grande conférence-débat ce soir à Aulnay-sous-Bois

De gauche à droite, Jean-Louis Karkides, Remy Moos, Hervé Suaudeau et la séna­trice écol­o­giste Aline Archim­baud (Pho­to Diana Chapotin)

Ce matin à la gare d’Aulnay-sous-Bois, les mil­i­tants, les élus et les médias étaient au ren­dez-vous de la mobil­i­sa­tion con­tre le pas­sage d’un train de déchets nucléaire haute­ment radioac­t­if en prove­nance des Pays Bas et à des­ti­na­tion de l’usine de la Hague. Ce con­voi était le troisième d’une série de 12 et il était encore prévu d’avoir l’inconscience de faire pass­er ce con­voi par une zone forte­ment urban­isée où les con­séquences d’un acci­dent pour­raient être gravis­simes.

Les autorités ont finale­ment reculé dans ce pro­jet de pas­sage dans l’Île-de-France, le train devrait arriv­er directe­ment à la gare de Val­ogne à 12h25.
Avant cette nou­velle, la direc­tion de la SNCF avait expul­sé les mil­i­tants et les jour­nal­istes de la gare, lais­sant une nou­velle fois de plus les voyageurs sans infor­ma­tion. Comme pour les con­vois précé­dant, ni les cheminots, ni les élus, ni les habi­tants n’étaient infor­més de ce con­voi.

Iter­view par I>Télé / Canal +. A droite la séna­trice Aline Archim­baud (pho­to Jean-Louis Karkides)

Hervé Suaudeau est tout de même sat­is­fait « Mal­gré la volon­té d’opacité des autorités et de la direc­tion de la SNCF, nous avons finale­ment réus­si à faire reculer ce con­voi-provo­ca­teur à qua­tre jours de l’anniversaire de l’accident de Fukushi­ma. Faire pass­er ces bar­res d’uranium en pleine aggloméra­tion était une folie de respon­s­ables se sen­taient en totale impunité. Cette petite vic­toire n’est qu’un début et je main­tiens plus que jamais ma promesse, si je suis élu député, de faire sign­er un pro­jet de loi visant à inter­dire ces trans­ports nucléaires inutiles et dan­gereux sur le ter­ri­toire français.”

La grande réu­nion de ce soir sur le thème du nucléaire et du trans­port de déchets don­nera d’autres infor­ma­tions sur le déroule­ment de cette journée. Elle aura lieu Salle Dumont (parc Dumont face à la gare d’Aulnay-sous-Bois) à 20h

avec

  • Lau­ra Hameaux, coor­di­na­trice nationale des groupes et actions du Réseau « sor­tir du nucléaire »
  • Philippe Gui­ter, agent de con­duite et secré­taire fédéral du syn­di­cat SUD-Rail
  • Aline Archim­baud, séna­trice écol­o­giste de Seine-Saint-Denis
  • Alain Amé­dro, vice prési­dent du Con­seil Région­al d’Île-de-France

et aus­si

  • Hervé Suaudeau et Anne-Marie Vachon, mil­i­tants anti­nu­cléaires et can­di­dats EELV à la lég­isla­tive, tit­u­laire et sup­pléante, cir­con­scrip­tion Aulnay-sous-Bois / Les Pavil­lons-sous-Bois / Bondy sud-est

Réu­nion organ­isée par Aulnay Ville OuVerte et les élus Aulnay Ecolo­gie