Face à la mobilisation, le train radioactif renonce à traverser l’Île-de-France.  Grande conférence-débat ce soir à Aulnay-sous-Bois

Face à la mobilisation, le train radioactif renonce à traverser l’Île-de-France. Grande conférence-débat ce soir à Aulnay-sous-Bois

De gauche à droite, Jean-Louis Karkides, Remy Moos, Hervé Suaudeau et la sénatrice écologiste Aline Archimbaud (Photo Diana Chapotin)

Ce matin à la gare d’Aulnay-sous-Bois, les militants, les élus et les médias étaient au rendez-vous de la mobilisation contre le passage d’un train de déchets nucléaire hautement radioactif en provenance des Pays Bas et à destination de l’usine de la Hague. Ce convoi était le troisième d’une série de 12 et il était encore prévu d’avoir l’inconscience de faire passer ce convoi par une zone fortement urbanisée où les conséquences d’un accident pourraient être gravissimes.

Les autorités ont finalement reculé dans ce projet de passage dans l’Île-de-France, le train devrait arriver directement à la gare de Valogne à 12h25.
Avant cette nouvelle, la direction de la SNCF avait expulsé les militants et les journalistes de la gare, laissant une nouvelle fois de plus les voyageurs sans information. Comme pour les convois précédant, ni les cheminots, ni les élus, ni les habitants n’étaient informés de ce convoi.

Iterview par I>Télé / Canal +. A droite la sénatrice Aline Archimbaud (photo Jean-Louis Karkides)

Hervé Suaudeau est tout de même satisfait « Malgré la volonté d’opacité des autorités et de la direction de la SNCF, nous avons finalement réussi à faire reculer ce convoi-provocateur à quatre jours de l’anniversaire de l’accident de Fukushima. Faire passer ces barres d’uranium en pleine agglomération était une folie de responsables se sentaient en totale impunité. Cette petite victoire n’est qu’un début et je maintiens plus que jamais ma promesse, si je suis élu député, de faire signer un projet de loi visant à interdire ces transports nucléaires inutiles et dangereux sur le territoire français.”

La grande réunion de ce soir sur le thème du nucléaire et du transport de déchets donnera d’autres informations sur le déroulement de cette journée. Elle aura lieu Salle Dumont (parc Dumont face à la gare d’Aulnay-sous-Bois) à 20h

avec

  • Laura Hameaux, coordinatrice nationale des groupes et actions du Réseau « sortir du nucléaire »
  • Philippe Guiter, agent de conduite et secrétaire fédéral du syndicat SUD-Rail
  • Aline Archimbaud, sénatrice écologiste de Seine-Saint-Denis
  • Alain Amédro, vice président du Conseil Régional d’Île-de-France

et aussi

  • Hervé Suaudeau et Anne-Marie Vachon, militants antinucléaires et candidats EELV à la législative, titulaire et suppléante, circonscription Aulnay-sous-Bois / Les Pavillons-sous-Bois / Bondy sud-est

Réunion organisée par Aulnay Ville OuVerte et les élus Aulnay Ecologie