Mon choix pour les régionales

Election_MG_3455Je ne suis pas fier des reculs soci­aux, écologiques et sécu­ri­taires du gou­verne­ment. Cepen­dant nous ne sommes pas à l’élection prési­den­tielle et le choix qui nous est pro­posé dimanche en IDF est bien dif­férent.

Laiss­er pass­er l’équipe de Valérie Pécresse serait une cat­a­stro­phe pour notre région. Je sais ce dont je par­le telle­ment le min­istère dont je dépends aujourd’hui pro­fes­sion­nelle­ment garde les graves séquelles de son pas­sage comme min­istre. En mai dernier à Aulnay, n’hésitant pas à utilis­er les relents xéno­phobes et une remar­que sex­iste digne des années 50, elle avait débar­qué pour une opéra­tion de com­mu­ni­ca­tion qui m’avait dou­ble­ment don­né la nausée et mon­tré à quel point elle pou­vait être prête à tout.

Il faut tout faire pour arrêter cette droite-là et de toutes façons je recon­nais les actions pos­i­tives qui ont été opérées par l’équipe dirigée par Jean-Paul Huchon dont Alain Amé­dro, écol­o­giste d’Aulnay-sous-Bois, a été l’un des piliers. Tout n’a pas été par­fait, beau­coup reste à faire mais il faut faire un choix éclairé et cette équipe à fait un bon boulot.

Dimanche, sans hési­ta­tions, j’irai aux urnes pour ten­ter de bat­tre la droite et empêch­er Bruno Beschiz­za de cumuler un man­dat sup­plé­men­taire. Toutes les voix doivent compter!