Chroniques d’un petit « grand » électeur (4): Une élection obligatoire mais indemnisée

Cette chronique est parue sur le blog MonAulnay.com

Nous poursuivons notre découverte de l’intérieur de cette bien étrange élection sénatoriale qui aura lieu dans moins de 48h.

Seuls les grands électeurs votent. Ainsi en Seine-Saint-Denis 2074 personnes se rendront à la préfecture dimanche déposer leur bulletin dans l’urne. Ils se répartiront dans 10 « sections » (bureaux de vote) ce qui ne devrait pas être trop chargé. En cas d’absence d’un « grand » électeur, les suppléants seront appelés au renfort car le vote est obligatoire. Nous avons même reçu un courrier nous le notifiant… attention on ne rigole plus:

passible de 100€ d'amende

"le bâton"


Tout bon bâton qui se respecte doit avoir la carotte correspondante et le second courrier, joint avec le premier, rassure tout de suite les angoissés. Ainsi, en fournissant quelques paperasses on doit récolter une magnifique indemnité de 15€. Franchement, je ne faisait pas cela pour l’argent… Je n’aurais pas a me torturer en contorsions financiaro-moralistes longtemps, car les papiers étaient à renvoyer avant le 1er septembre et bien sûr je n’ai toujours rien fait. Étrangeté de l’administration préfectorale, il est demandé la photocopie de la carte vitale pour se faire rembourser (heu… c’est à cause du virus de la politique?).

Nous avons aussi reçu un formulaire pour se faire rembourser les frais de transports. Cela ne me concerne pas non plus car je vais me faire transporter par la municipalité. Mais ce transport est une autre histoire à suivre dans cette chronique…