Bravo aux (seulement) 6 députés qui n'ont pas obéi aux injonctions de terreur

Bravo aux (seulement) 6 députés qui n’ont pas obéi aux injonctions de terreur

“Un peu­ple prêt à sac­ri­fi­er un peu de lib­erté pour un peu de sécu­rité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par per­dre les deux.”
Ben­jamin Franklin

SecuriteLoin de moi de cri­ti­quer ici les mesures excep­tion­nelles qui ont été pris­es aux toutes pre­mières heures de l’attentat du 13 novem­bre dernier, en effet je recon­nais volon­tiers que les autorités nationales et locales, et les divers respon­s­ables de sécu­rité ont été à la hau­teur. Ce qui inquiète est la panique dont a été pris la classe poli­tique qui dans la pré­cip­i­ta­tion et l’aveu de leur incom­pé­tence veu­lent rompre la sépa­ra­tion des pou­voirs et défaire notre état de droit. Les ter­ror­istes doivent bien se sat­is­faire en voy­ant que nous renonçons si vite aux lib­ertés qu’ils attaque­nt.

L’ancien juge antiter­ror­iste Tré­vidic et bien d’autres l’ont bien exprimé, les lois français­es sont suff­isantes pour lut­ter con­tre le ter­ror­isme. Ce qui manque, ce sont les moyens. Il faut donc saluer la mise à dis­po­si­tion de nou­veaux bud­gets, notam­ment pour le min­istère de la jus­tice qui est dans un état de dénue­ment com­plet. Mais du chemin reste encore à par­courir. Ce qui manque aus­si, c’est une véri­ta­ble volon­té poli­tique de lut­ter con­tre l’idéologie des monar­chies du Golfe. Se sépar­er de la dépen­dance au pét­role me parait bien plus impor­tant que de renon­cer à nos lib­ertés. Nous devons déclar­er l’État d’urgence cli­ma­tique!

Ce qui se joue au par­lement est donc dra­ma­tique. La classe poli­tique dans son ensem­ble se désavoue en met­tant en place un État polici­er sup­p­ri­mant nos lib­ertés. Ces mots ne sont pas à pren­dre à la légère et si vous en êtes pas con­va­in­cu (et même si vous êtes con­va­in­cu), je vous invite à lire l’excellent appel de La Quad­ra­ture du net”.

Bref, je tenais à ren­dre homage aux seuls 6 députés qui ont eu le courage de refuser la loi d’extension de l’Etat d’urgence. Mer­ci!

NoelMamere

Noël Mamère (Groupe écol­o­giste)

SergioCoronado

Ser­gio Coro­n­a­do (Groupe écol­o­giste)

IsabelleAttard

Isabelle Attard (Groupe écol­o­giste)

GerardSebaoun

Gérard Sebaoun (Groupe social­iste, répub­li­cain et citoyen)

BarbaraRomagnan

Bar­bara Romag­nan (Groupe social­iste, répub­li­cain et citoyen)

PouriaAmirshahi

Pouria Amir­shahi (Groupe social­iste, répub­li­cain et citoyen)

551 députés se sont pronon­cés pour, et une autre s’est abstenue (Fanélie Car­rey-Con­te).